Forum Aquariophile des Côtes-d'Armor
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dimorphisme sexuel chez Erpetoichthys calabaricus

Aller en bas 
AuteurMessage
King Baboon
Pterophylium Altum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1160
Age : 43
Localisation : Hénanbihen
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Dimorphisme sexuel chez Erpetoichthys calabaricus   Jeu 31 Juil - 8:13

On ne trouve pas grand-chose sur internet, hormis des pistes de réflexion, en quelque sorte, sur ce sujet qui n'intéresse finalement pas grand-monde.
Le poisson-roseau n'est jamais qu'un "poisson bizarre", de disponibilité sporadique, que ne considèrent que ceux qui veulent un truc exotique dans leur aquarium, un truc pas comme les autres, un seul spécimen le plus souvent, en bac communautaire presque toujours, et qui donc se moquent bien de savoir si c'est un gars ou une fille.
Les couillons comme moi qui font l'effort d'en maintenir un petit groupe en aquarium spécifique dans l'espoir d'en obtenir la reproduction ne sont pas légion, et se heurtent donc à l'écueil du cruel manque de données sur le sujet. J'ai lu de tout, du "pas de dimorphisme sexuel apparent", au "les mâles ne sont pas de la même couleur et tendent à être plutôt brun-olive  alors que les femelles sont plus beige" (génial, avec ça tu es content), en passant par le fantastique "les mâles ont 9 à 12 pinnules et les femelles en ont moins de 10" (et ceux qui en ont 9 pile-poil, c'est des travelos ?). Et puis il y a aussi le "les mâles ont une nageoire anale plus large qui ne se fond pas avec la caudale comme chez les femelles". Ce dernier point est intéressant, même si exprimé par des internautes pas forcément très talentueux pour décrire les choses, et même si on a du mal à se représenter la différence sur la base de cette assertion. Alors voilà, j'ai pris deux photos, et ce dimorphisme que j'ai dû décrypter en essayant d'entrer dans la tête de ceux qui l'ont pointé, genre mais-qu'est-ce-qu'il/elle-a-bien-voulu-dire-par-là, devient d'un coup évident. Les images ne sont pas de bonne qualité, les bestioles vivent dans la pénombre, elles n'apprécient pas de voir bouger des trucs de l'autre côté de la vitre, et sont beaucoup plus mobiles que ce que leur apparence prête à croire.

Mâle :



Femelle :



Et là, ça saute aux yeux. Et par conséquent : contrairement à ce qui se dit partout, les poissons-roseaux sont très faciles à sexer.

_________________
C'est là ma zone.
Revenir en haut Aller en bas
finka22
Le dompteur de perroquets
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1764
Age : 31
Localisation : Plédran
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: Dimorphisme sexuel chez Erpetoichthys calabaricus   Mar 5 Aoû - 0:38

As tu une petite vue d'ensemble du groupe ???

Combien en as tu ?

Tu as trouvé des infos sur les paramètres à obtenir pour déclencher des repros ?
Revenir en haut Aller en bas
King Baboon
Pterophylium Altum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1160
Age : 43
Localisation : Hénanbihen
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Dimorphisme sexuel chez Erpetoichthys calabaricus   Mar 5 Aoû - 9:37





Le hasard, faisant bien les choses, m'a octroyé deux mâles et trois femelles. Le paramètre principal pour obtenir une repro, c'est... l'âge. La maturité sexuelle atteinte au bout de longues années a ancré l'idée tenace que cet animal que les gens font souvent crever en peu de temps ne se reproduit pas en captivité. Forcément, lorsqu’on s'imagine qu'une bestiole qui ne devient adulte qu'à l'âge de sept ou huit ans a une espérance de vie de trois-quatre ans, on ne risque pas de voir une parade nuptiale... L'autre facteur déclenchant, très logiquement, consiste en une baisse annuelle de la minéralité de l'eau, reproduisant les fortes précipitations d'une saison des pluies qui s'accompagne forcément d'une dilution. Il me reste à étudier un peu les données climatiques de la région d'origine de ces animaux pour savoir à quel moment de l'année placer cette dilution à l'eau osmosée, et savoir aussi si elle doit s'accompagner d'une hausse ou d'une baisse de la température (et aussi, j'imagine, d'une acidification). Pour l'instant, ils sont maintenus dans l'eau du robinet, GH 9° et pH entre 7.5 et 8. Ils sont nourris une fois par jour de vers de vase (ce qu'ils préfèrent) ou d'artémias, et commencent à accepter timidement quelques granulés.

_________________
C'est là ma zone.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimorphisme sexuel chez Erpetoichthys calabaricus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimorphisme sexuel chez Erpetoichthys calabaricus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aqua22 :: Présentation :: Eau Douce :: Poissons-
Sauter vers: